L’acharnement thérapeutique ou « obstination déraisonnable »

JPEG image-8738564B24A4-1

Qu’ils soient infirmiers, médecins, préposés aux bénéficiaires, inhalothérapeutes, techniciens de radiologie ou de laboratoire, ambulanciers, pharmaciens, les professionnels de la santé travaillent avec des valeurs souvent similaires. Le respect de la vie est une de ces valeurs.

C’est cette dernière qui oriente la majorité de leurs décisions et de leurs actions. Dispenser l’hygiène de base, prendre les signes vitaux, écouter, enseigner, diagnostiquer, traiter, tous leurs gestes sont réalisés au nom de cette valeur. Même dans les situations critiques, où l’intervention doit-être faite de manière « réflexe » afin de sauver une vie, cette valeur est omniprésente. Ces interventions restent justifiées dans la grande majorité des cas.

Malgré cela se présentent des situations où cette valeur se heurte à des questionnements. Notamment lors des situations critiques ou plus encore en fin de vie. Dès lors, les actes des soignants se cognent à un mur éthique : est-ce que leurs gestes et leurs décisions doivent avoir comme seule justification de prolonger la vie? Est-ce que « respect de la vie » doit être restreint à la dimension « maintenir en vie »… à tout prix? Là est la question éthique.

acharnement med2

Cette question mérite de s’y attarder, d’en discuter, d’en débattre, et cela pendant un long moment. Malheureusement, les soignants doivent souvent décider et poser leurs gestes dans l’instant… Doivent-ils agir et garder artificiellement le patient en vie? Si oui, de quelle qualité de vie parle-t-on si ce patient est lourdement atteint ou moribond?

Droit de la santé pour les nuls :

Il est entendu qu’il y a acharnement thérapeutique lorsqu’un traitement est initié ou poursuivi alors qu’il ne procure plus d’avantages au patient. La déontologie professionnelle rejette d’ailleurs cette pratique.

Par contre, les codes de droit ne définissent pas clairement et précisément la notion d’acharnement thérapeutique. Néanmoins, ils définissent sous quelles conditions un acte de soin doit être dispensé. Pour être légal, l’acte de soin doit renfermer trois conditions :

#1-Le soignant doit être compétent (diplômé, permis de pratique).

acharnement med7

#2-Le patient doit avoir donné son consentement libre et éclairé (difficile à évaluer en fin de vie ou lorsqu’inconscient).

acharnement med3

#3-Nécessité thérapeutique de l’acte (Utile pour le patient? Proportionné? Alternative avec moins d’effets secondaires?).

acharnement med4

À chacun son rôle :

Le rapport thérapeutique fait écho aux responsabilités, devoirs et obligations de chacun. Le médecin et l’infirmière sont souvent au cœur de l’équipe d’intervention directe. Ils forment une espèce d’équipe de « super-héros ».

acharnement med10

Donner du sens au soin, même dans la mort :

Tout soignant qui fait face à l’arbre décisionnel impliquant la mort va inévitablement se retrouver face à un paradoxe. Lui qui a étudié et a été formé afin de sauver la vie (ou à tout le moins la promouvoir et la protéger), il devra parfois faire face à l’éventualité de la fin de cette vie chez son patient. Ces soins qu’il dispensait avec acharnement pour augmenter la « durée de la vie » sont maintenant occultés par des questionnements sur la « qualité de la vie ». Faire un choix rapide face à ce problème reflète une négligence professionnelle et un manque d’éthique. Pour diminuer les risques d’acharnement thérapeutique et donner un sens à ses actes de soin, il est primordial d’être conscient de ces enjeux. En somme, faire preuve de sens commun et rester humain dans ses décisions professionnelles.

2 réflexions sur “L’acharnement thérapeutique ou « obstination déraisonnable »

  1. J’adore ce genre d’humour ! Continue comme ça ! 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :