Le karma du quart de soir

IMG_1067

Vous travaillez de soir ou de nuit? Vous vous demandez pourquoi l’état de vos patients a tendance à se compliquer durant votre quart de travail alors qu’ils allaient très bien durant le jour? Votre calvaire de soignant se perpétue depuis des années et vous vous demandez ce qui, étrangement, fait que vos patients font souvent plus de fièvre en soirée? Voici une piste de réponse…

Non, ce n’est pas votre karma qui vous hante, mais la cause de vos malheurs est fort probablement reliée à un processus physiologique simple appelé cycle (ou rythme) circadien.

cortisol2

La bibitte humaine et la chronobiologie

L’être humain est une bibitte qui grandit dans un environnement où les cycles sont prédominants : cycles des saisons, cycles jour-nuit, cycles des marées, etc. La bibitte humaine est évidemment, au même titre que tous les autres organismes vivants, grandement influencée par ces phénomènes.

cortisol3

Ayant dû s’adapter à tout ça, le cerveau humain a une horloge interne qui est programmée en cycles, dont le plus important : le cycle éveil/sommeil. Bien sûr, ce cycle change souvent d’une espèce de bibitte à une autre. Le meilleur exemple est celui retrouvé chez certains mammifères soumis au cycle d’hibernation en saison hivernale (ours, marmotte).

cortisol4

L’étude de ces rythmes biologiques a même un nom : la chronobiologie. Cette dernière analyse la dimension temporelle de nos activités physiologiques et psychologiques. En médecine, elle est particulièrement utilisée afin de définir les moments dans la journée où certaines médications devraient être données pour accroitre leur efficacité (chronopharmacologie).

cortisol5

Le cycle éveil/sommeil

Chez la bibitte humaine, la variation quotidienne de lumière amène une cascade de réactions biochimiques. Notre horloge interne réagit à ces changements dans notre environnement en actionnant un système endogène qui libère des hormones dans notre corps. Ces hormones nous permettent de fonctionner normalement tout le long de la journée. L’activité de nombreux systèmes physiologiques est tributaire de ce phénomène qui fluctue selon le moment de la journée.

Horloge physiologique du corps humain

cortisol6

Ce qui nous intéresse particulièrement dans notre cas est la sécrétion de cortisol. Ce dernier est la principale hormone sécrétée par le cortex surrénal de la bibitte humaine. Il aide le corps à gérer le stress de l’activité quotidienne. Le cortisol est sécrété dès le réveil et atteint son pic vers huit heures, puis il diminue légèrement pour atteindre un autre pic vers seize heures. Il est fondamental dans le fonctionnement du corps humain. Le cortisol permet, entre autres, de libérer les sources d’énergie, de gérer le taux de sucre dans le sang, faire battre le cœur, maintenir une bonne pression sanguine, favorise l’entrée d’oxygène et de nutriment dans les tissus. En somme, c’est une super-hormone dont dépend l’équilibre du corps humain. Fait primordial : le cortisol aide grandement à apaiser la température… Comme le taux de cortisol diminue drastiquement en soirée, le corps n’aurait plus la même capacité à bien gérer les éléments « stressants » comme une infection latente… ce qui expliquerait pourquoi les patients ont tendance à faire des « pics » de fièvre en soirée.

cortisol9

Dans le même ordre d’idées, des études spécifiques ont été faites sur le cycle circadien d’un groupe d’infirmières québécoises travaillant de nuit. On a remarqué, chez ces dernières, des changements importants dans les périodes de veille et de sommeil. Notamment, les infirmières travaillant sur les quarts de nuit subissent un désalignement du cycle naturel d’activité/repos, ce qui a un effet majeur sur la sécrétion des hormones endogènes, dont le cortisol. C’est pourquoi une bonne exposition à la lumière vive permettrait à ces infirmières d’ajuster leur « horloge biologique », améliorant du même coup leur concentration et adaptation au travail de nuit. Ces résultats devraient définitivement être considérés par les employeurs afin de diminuer les conséquences néfastes du travail de nuit sur la santé des travailleurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :